Apprendre la bienveillance, c'est possible

L'ouvrage "Pédagogie proactive pour l'éducation" montre qu'en partant des actvités motivantes et imminentes des jeunes, et en les ramenant progressivement aux objectifs d'éducation et de formation fixés par notre société et notre économie, on induit chez eux de la bienveillance, plus sûrement qu'avec des discours moralisateurs ou des injonctions.

En apprenant aux jeunes à identifier d'abord leurs propres besoins (maîtriser son smartphone ? mieux connaître son club de foot ou sa célébrité préférée ?) et à y répondre par la connaissance, l'enseignant obtient leur confiance. Il peut alors leur apprendre à identifier les besoins d'autrui et à y répondre par la connaissance. Ce faisant, il leur apprend concrètement l'empathie, puis, à force de services rendus et de relations vertueuses induites, la bienveillance.

L'ouvrage "Pédagogie proactive pour l'éducation" décrit en détail ce processus et l'ingénierie qu'il nécessite.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×